Différences entre bière blanche et blonde

bière

La bière est un breuvage bien connu à travers le monde. Chaque jour, environ 576 millions de litres de bière sont consommés. Toutefois, afin de répondre aux besoins variés des consommateurs, différentes gammes sont produites. Entre autres, les consommateurs ont le choix entre les bières blanches et les bières blondes. Quelles sont les différences entre ces deux types de bières ? Découvrez ce qu’il en est.

Le processus de fabrication

La teinte des bières blanches ou blondes est conditionnée par les différents ingrédients utilisés. Il faut dire que la composition de la bière blanche n’est pas différente de celle de la bière blonde en l’état. Les deux types sont obtenus par fermentation alcoolique de moûts d’orge, de riz ou de blé ou autre matière végétale. Toutefois, la quantité de ces ingrédients ainsi que les opérations unitaires subies vont modifier leurs couleurs.

Lire également : Les bières les plus fortes

Ainsi, la bière blanche doit sa couleur à sa composition en froment. Dans ce type de bière, on utilise environ 30 % de blé au moins. En dessus de cette teneur, l’on ne peut parler de bière blanche. Avec un tel processus, la couleur de la bière est plus limpide. Si la bière blanche est souvent filtrée dans certaines contrées, ce n’est pas obligatoire. Dans ce dernier cas, la bière peut être de couleur pâle.

En ce qui concerne la bière blonde, le processus de fabrication diffère. Si elle est également obtenue ici par brassage du houblon et de l’orge, cette dernière n’est pas laissée en l’état. Ici, le malt d’orge est torréfié en amont. Cette torréfaction pouvant se réaliser à 120 degrés, confère une couleur blonde à la bière.

A lire également : Zomm sur les bières les plus fortes

Les différences au niveau du goût

Si les différences se présentent au niveau de la teinte, il y en a également au niveau du goût de chaque type de bière. Ainsi, parce que le malt de la bière blanche n’a pas séjourné au feu, cette dernière produit des arômes assimilables à ceux des agrumes.

Pour cela, une bière blanche aura plus tendance à avoir un goût d’orange par exemple. Parfois, vous pourrez remarquer des fragrances d’épices. Lorsque vous sentirez du gingembre par exemple, ne doutez plus ; votre breuvage est de la bière blanche. Les saveurs de ce type de bières sont légères la plupart du temps.

En ce qui concerne la bière blonde, les saveurs sont un peu plus soutenues. Cela s’explique par le fait que le malt dans ce cas précis subit une torréfaction. Selon le degré de cette dernière, la bière sera relativement amère.

Par ailleurs, la couleur de votre bière ne déterminera pas son degré d’alcool. En effet, le niveau d’alcool de votre breuvage dépendra de la fermentation. Ainsi, la température de fermentation sera déterminante. Les bières blondes sont réputées pour être moins alcoolisées. En effet, les levures utilisées dans leur conception sont travaillées à faible température. Plus la température de fermentation sera élevée, plus la bière sera alcoolisée.

Toutefois, l’amertume de la bière va également dépendre de la quantité ainsi que de la qualité du houblon utilisé.

Voilà donc quelques différences entre la bière blanche et la bière blonde.