Où est brassée la bière Fischer ?

bière Fischer

La bière Fischer fait partie de ces marques de bière indémodables puisque son histoire captive autant que sa qualité. Elle vient de la brasserie Fischer qui a été créée par Jean-Frédéric Fischer en 1821. Elle était appelée la brasserie de l’Ours Blanc à l’époque. C’est après le rachat de celle-ci en 1840 par Martin Erhard-Weber qu’elle sera renommée Brasserie Fischer. Depuis, cette brasserie n’a cessé d’évoluer pour donner aujourd’hui des bières aux goûts originaux et uniques, dont la bière Fischer. Découvrez le lieu de fabrication de cette bière.

Où est produite la bière Fischer ?

La marque Fischer (après avoir racheté plusieurs autres marques de bières) a elle-même finalement été rachetée en 2009 par le groupe Heineken. Dès cet instant, toute la production de Fischer a été transférée à la brasserie de l’espérance.

Lire également : Les différentes bières blanches bretonnes

La brasserie de l’espérance est une brasserie alsacienne implantée à Schiltigheim dans le Bas-Rhin. Elle possède une histoire qui remonte à plus loin dans le passé (avant la production de la bière Fischer). En effet, elle a été créée en 1746, et la bière qui y était produite à ce moment était l’Ancre.

Cette dernière ainsi que la brasserie, appartiennent aujourd’hui au groupe Heineken de même que toutes les autres bières qui y sont produites. La brasserie de l’espérance prépare donc désormais toutes les bières de marque Fisher dont les Trois houblons alsaciens, la Fischer de Noël et bien d’autres.

A découvrir également : Qu'est-ce que la bière blanche ?

Toutefois, la bière Fischer devenant de plus en plus populaire, une partie de la production a été implantée ailleurs. Ainsi, la brasserie du Pelican (encore appelée Brasserie Pelforth) implantée à Mons-en-Barœul dans le nord de la France produit aussi les bières Fischer. Elle aussi appartient au groupe Heineken.

Histoire sur l’évolution de la bière Fischer

La bière Fischer créée en 1821 a fait du chemin depuis cette époque. En effet, la brasserie à ses débuts était située à Strasbourg, même après le rachat par Martin Erhard-Weber. C’est en 1862 que les installations sont transférées à Schiltigheim, proche de Strasbourg.

Au début des années 1900, la brasserie se lançait dans une vague de rachat d’autres brasseries de la région. C’est ainsi qu’en 1903, elle rachète la brasserie de la hache (située aussi à Schiltigheim). Elle rachète aussi celle de l’aigle (à Surbourg) en 1904 et d’autres encore, situées à Colmart et à Saint Louis, dans le Haut-Rhin.

En 1912, la brasserie Fischer continue son projet d’agrandissement en se dotant de sa propre malterie. Après la Première Guerre mondiale (qui a restitué l’Alsace à la France), elle est devenue la brasserie du pêcheur, tournant ainsi le dos à ses origines allemandes.

En 1922, elle rachète la brasserie Adelshoffen. C’est en 1925 que le logo de petit bonhomme (assis sur un fut, buvant de la bière) voyait le jour. Ce dernier a été appelé Fischermannele, ce qui signifie en Alsacien « petit Bonhomme Fischer ».

La bière Fischer a donc parcouru plusieurs brasseries à travers le temps. Elle a été préparée suivant plusieurs procédés pour offrir le goût qu’elle a aujourd’hui et qui est tant apprécié. Cependant, après toutes ces aventures et tous ces rachats, seulement deux lieux peuvent être retenus pour sa préparation. Le premier endroit est la brasserie de l’espérance (située à Schiltigheim) et le second est la brasserie Pelforth (implantée à Mons-en-Barœul).